« Sur le Livre des Amours de Pierre de Ronsard » de José-Maria de Heredia

Livre en cœur

Sur le Livre des Amours de Pierre de Ronsard

Jadis plus d’un amant, aux jardins de Bourgueil,
A gravé plus d’un nom dans l’écorce qu’il ouvre,
Et plus d’un coeur, sous l’or des hauts plafonds du Louvre,
A l’éclair d’un sourire a tressailli d’orgueil.

Qu’importe ? Rien n’a dit leur ivresse ou leur deuil.
Ils gisent tout entiers entre quatre ais de rouvre
Et nul n’a disputé, sous l’herbe qui les couvre,
Leur inerte poussière à l’oubli du cercueil. Continuer la lecture de « « Sur le Livre des Amours de Pierre de Ronsard » de José-Maria de Heredia »

« Lassé d'amours et des faits de Fortune » par le Vicomte de Blosseville

Lassé d’amours et des faits de Fortune

selfportrait
selfportrait Par Proyecto Eden

Lassé d’amours et des faits de Fortune,
Tanné d’espoir et d’aimer trop fort une,
Encloz d’ennui, maintenant je demeure,
Car Desplaisir prend en moy sa demeure,
De par Malheur qui tres fort me fortune.

Dont je me treuve sans que joye nés une
Soit en mon cueur secrete ne commune :
Pour quoy je dis que je suis à ceste heure
Lassé d’amours et des faits de Fortune,
Tanné d’espoir et d’aimer trop fort une. Continuer la lecture de « « Lassé d'amours et des faits de Fortune » par le Vicomte de Blosseville »

« Helas, si tu me vois constant en inconstance » de Jean-Antoine de Baïf

loving couple standing close in room

Helas, si tu me vois constant en inconstance

Helas, si tu me vois constant en inconstance
Et changer de propos et muer de visage,
Comme le flot d’amour me reculle ou m’avance ;

Helas, si tu me vois varier d’heure en heure,
De moment en moment entre raison et rage,
Sans qu’un rien en un point un mesme je demeure : Continuer la lecture de « « Helas, si tu me vois constant en inconstance » de Jean-Antoine de Baïf »