« Dans le Café… » de Paul Verlaine

white ceramic coffee cup on white saucer

Dans le Café

Dans ce café bondé d’imbéciles, nous deux
Seuls nous représentions le soi-disant hideux
Vice d’être « pour homme » et sans qu’ils s’en doutassent.
Nous encagnions ces cons avec leur air bonasse,
Leurs normales amours et leur morale en toc.
Cependant que, branlés et de taille et d’estoc
À tire-larigot, à gogo, par principes.
Toutefois, voilés par les flocons de nos pipes,

(Comme autrefois Héro copulait avec Zeus),
Nos vits tels que des nez joyeux et Karrogheus
Qu’eussent mouchés nos mains d’un geste délectable,
Éternuaient des jets de foutre sous la table.

Paul Verlaine

Hombres 

 

white ceramic coffee cup on white saucer
Photo by Nao Triponez on Pexels.com

« Sixain » – Anonyme

Sixain

De trois deux en sont morts des mignons de la cour,
Pour avoir trop gousté des plaisir de l’amour,
Leur vigueur s’escoula par le vit goutte à goutte.
Passant, au lieu de pleurs que  l’on verse aux humains,
Verse sur leur tombeau du foutre à pleines mains,
Autrement je dirai : — Passant, l’aze te foute.

Anonyme

[singlepic id=40 w=320 h=240 mode=web20 float=center]

Ceci n’est pas une Érection, par Marc Dupuy

« Multipliez le monde en votre accouplement… » de François de Malherbe

Multipliez le monde en votre accouplement

Accouplement d Papillons
Boloria napaea (accouplement) Par Sanchez Andreas

Multipliez le monde en votre accouplement,
Dit la voix éternelle à notre premier père,
Et lui, tout aussitôt, désireux de le faire,
Il met sa femme bas, et la fout vitement.

Nous, qui faisons les fous, disputons sottement,
De ce Dieu tout-puissant la volonté si claire,
Par une opinion ouvertement contraire,
Nous-mêmes nous privant de ce contentement.

Continuer la lecture de « « Multipliez le monde en votre accouplement… » de François de Malherbe »