« Ambivalence lacustre » de Sybille Rembard

Ambivalence lacustre

Ambivalence
Ambivalence par Cam_VA

Le secret exquis noircit l’horizon lointain
le mouvement représente une courbe
la respiration cache un secret

Concert de vagues redessinant la mer

Les rameuses avancent
ensemble
Deux, Quatre, Huit
Les mouvements s’enchaînent
sémillants, itératifs, opalescents

De ma falaise je transperce ce lac
Beauté incendiaire !

Le rêve de Lamartine se réalise
Mon regard se remplit d’ondes ambivalentes
pour se dissoudre dans le vent
du Nord

Sybille Rembard

0 réponse sur “« Ambivalence lacustre » de Sybille Rembard”

  1. Ne parlons point de l’automne
    À tant de nouvelles fleurs,
    Ce ne serait que maldonne.
    Bon poète, épargne-leur

    Pareille épreuve mentale !
    Elles vont ornant le sol,
    Et, de la durée fatale,
    Pensent suspendre le vol.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.