« L’esclave sexuelle », poème érotique d'un amateur

 

L’esclave sexuelle

Esclave
L’esclave rebelle Par La case photo de Got

Faire escale sur ton sexe redressé
Te flatter de nos corps enchevêtrés
Sur des élans de caresses à venir
Lorsque tu t’engouffres pour le désir

Réveillons nos sens salés
Sur ton sexe agile, je me sens liée
Pour un long voyage courbé
Vers un enchaînement de va-et-vient saccadés

Rejoins-moi à l’écume de mes murmures
De tous frissons déchiffrés de ton sexe dur
Je gémirais humide de mes cambrures
Et tes mots d’amour seront purs

Viens à la rosée de mon bouton de nacre
Te noyer au rythme d’un long sacre
Répétant les mouvements où tu te glisses
Le vestige chaud entre mes cuisses

Seule la nuit écoutera notre étreinte
Le feu, de nos chairs de l’absinthe
D’où je recevrais la sève en ma cavité ardente
De ton sexe libéré de cette aventure gémissante

Poète amateur

Laisser un commentaire