« Mourir pour vivre » par Carla CARLA

Mourir pour vivre

Dans un bosquet feuillu elle s’était couchée
Pour dormir et rêver sous l’astre de la nuit.
Elle se sentait si bien quand elle pensait à lui
Plus de moralité, plus de pensée cachée.

Elle avait trop souffert de cette différence,
Rempart impossible qui fut dressé entre eux
Par le monde cruel qui tue les amoureux
Sans aucun jugement ne laissant nulle chance.

Il était son amour elle était prisonnière
De son regard si doux qui était puits sans fond
Où elle se perdait quand son corps comme un don
S’offrait aux caresses que l’on a mises en bière.

Il ne reste plus rien que cette solitude ?
L’amour lui n’est pas mort c’est elle qui va mourir,
Son corps est bien trop las elle ne veut plus souffrir
Et ce calme sommeil n’est rien qu’un doux prélude.

Son âme va s’envoler et rejoindre les anges,
Dans l’espace éthérée le temps n’existe pas
Elle pourra attendre celui qui reste en bas
Dont le cœur amoureux lui enverra messages.

Carla CARLA
t. « Vivre libre ou mourir », la devise du bataillon des Glières Par Nykaule

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.