« Le noyau (d’Eve à Vénus) » par CYR, poète amateur

« Le noyau (d’Eve à Vénus) » par CYR, poète amateur

Le noyau (d’Eve à Vénus)

D’une humeur innocente et frivole
face au miroir posé sur le sol
Eve écarte les jambes lentement,
s’immobilise et regarde fixement.

Puis sa main glisse vers son sexe
et d’un agile et fier index
ouvre, humide et douce, ses petites lèvres.
Sentant très vite monter la fièvre
elle les caresse d’avant en arrière
les masse tel du velours
avec la curiosité, la douceur et l’amour
d’un matou de gouttière.

Bientôt au creux de son pubis noir et gonflé
surgissent des lèvres roses et pleines
tandis qu’elle y plonge à perdre haleine
ses doigts échevelés ! (suite…)

« Élégie » par Amadis Jamyn

« Élégie » par Amadis Jamyn

Élégie

J’ai voyagé par les trois parts du monde,
J’ai vu la mer d’où lève le soleil,
Et j’ai vu l’onde où l’attend le sommeil,
Et mille biens dont les hautes louanges
Font ébahir les nations étranges,
Les y tirant par un désir de voir
Qui des pays la grandeur veut savoir. (suite…)

« Cantiques » par Émile Verhaeren

« Cantiques » par Émile Verhaeren

Cantiques

I

Cantique des Cantiques

« Cantique des Cantiques » par Paul Landowski Par couscouschocolat

Je voudrais posséder pour dire tes splendeurs,
Le plain-chant triomphal des vagues sur les sables,
Ou les poumons géants des vents intarissables ;

Je voudrais dominer les lourds échos grondeurs,
Qui jettent, dans la nuit des paroles étranges,
Pour les faire crier et clamer tes louanges ;

Je voudrais que la mer tout entière chantât,
Et comme un poids le monde élevât sa marée,
Pour te dire superbe et te dresser sacrée ;

Je voudrais que ton nom dans le ciel éclatât,
Comme un feu voyageur et roulât, d’astre en astre,
Avec des bruits d’orage et des heurts de désastre. (suite…)

« Elle aime… à méditer » de Ridouan Lamkadmi

« Elle aime… à méditer » de Ridouan Lamkadmi

Elle aime… à méditer

Elle aime

« Sans Elle »-17 Par ANDY LEDDY

Elle aime
Le regard qui reflète
L’enfance
Elle aime
La main qui dessine l’innocence (suite…)

« Je ne croiray jamais que de Venus sortisse » par Étienne de la Boétie

« Je ne croiray jamais que de Venus sortisse » par Étienne de la Boétie

Je ne croiray jamais que de Venus sortisse

Vénus

Venus Planet – Nasa Image Enhanced Par J.Gabás Esteban

Je ne croiray jamais que de Venus sortisse
Un tel germe que toy. Or ta race j’ay sceu,
Ô enfant sans pitié : Megere t’a conceu,
Et quelque louve apres t’a baillé pour nourrisse. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :