« J'étais en liberté quand celle qui m'engage » de Siméon-Guillaume de la Roque

J’étais en liberté quand celle qui m’engage

Portrait de Diane
Diane Par localjoost

J’étais en liberté quand celle qui m’engage
Dessous un voile blanc me cachait ses beaux yeux,
Mais las ! c’était en vain, car l’épais d’un nuage
Ne le saurait cacher comme l’astre des cieux. Continuer la lecture de « « J'étais en liberté quand celle qui m'engage » de Siméon-Guillaume de la Roque »

« Madame, ce matin je vous offre une fleur » de Siméon-Guillaume de la Roque

Madame, ce matin je vous offre une fleur

Phyllis
Phyllis Par viralbus

Madame, ce matin je vous offre une fleur
Qui du sang de Narcis a pris son origine :
Pour vous y comparer Amour vous la destine,
Et vous vient consacrer son tige et sa couleur.

Vous semblez un Narcis de grâce et de rigueur,
Il avait comme vous l’apparence divine,
De sa vive beauté l’onde fut la ruine,
Et je crains qu’un miroir cause votre malheur ! Continuer la lecture de « « Madame, ce matin je vous offre une fleur » de Siméon-Guillaume de la Roque »

« Stances » de Siméon-Guillaume de la Roque

Stances

Un amant qui poursuit les beaux yeux d’une dame,
Et qui les a choisis pour miroir de son âme,
Qui trompe son esprit aux rais de tel flambeau,
S’encourt hâtivement à son heure dernière,
Comme celui qui suit d’un ardant la lumière
Qui le conduit au fleuve où il fait son tombeau.

Il peint dedans la nue, il bâtit sur l’arène,
Il fonde sur les flots son espérance vaine,
Et prépare le feu pour se sacrifier,
Il contraint son humeur, il se change et rechange,
D’un esprit infernal il pense faire un ange,
Et croit en l’adorant de se déifier. Continuer la lecture de « « Stances » de Siméon-Guillaume de la Roque »

« Amour trouva Diane en la claire fontaine » de Siméon-Guillaume de la Roque

Amour trouva Diane en la claire fontaine

Amour trouva Diane en la claire fontaine,
Lorsqu’elle se baignait dans les flots argentés,
Sans crainte d’être vue en ces bois écartés
Où jadis le chasseur perdit la forme humaine.

Lors il prit en sa trousse une flèche inhumaine,
Pensant bien entamer ses diverses beautés,
Comme il fit à Phébus par ses traits indomptés,
Quand il suivait Daphné qui fuyait par la plaine. Continuer la lecture de « « Amour trouva Diane en la claire fontaine » de Siméon-Guillaume de la Roque »