« Le Saule » de Paul Valéry

Saule pleureur

 Le Saule

Tremble, Tombe légère… Un souffle t’aime, Saule,
Qui fait sur toi frémir le songe d’une épaule…
Brise ?…  ou mon seul soupir si simple et si soudain
Que j’exhale d’amour pour ce flottant jardin.
Sur ses fleurs, mon regard trompe le mal d’attendre
Le pas, la voix, la main, et puis, tout l’être tendre,
Cette Toi toute à moi que je sens devenir,
À qui l’heure qui meurt peut tout à coup m’unir
Et qui vient !… Je le sens… Continuer la lecture de « « Le Saule » de Paul Valéry »