« La Femme adultère » de Federico Garcia Lorca

La Femme adultère

A Lydia Cabrera y a su negrit

Le Langage des Fleurs
el llenguatge de les flors / El lenguaje de las flores / the flowers language par Par Jordi@photos

Je la pris près de la rivière
Car je la croyais sans mari
Tandis qu’elle était adultère
Ce fut la Saint-Jacques la nuit
Par rendez-vous et compromis
Quand s’éteignirent les lumières
Et s’allumèrent les cri-cri
Au coin des dernières enceintes
Je touchai ses seins endormis
Sa poitrine pour moi s’ouvrit
Comme des branches de jacinthes
Et dans mes oreilles l’empois
De ses jupes amidonnées
Crissait comme soie arrachée
Par douze couteaux à la fois
Les cimes d’arbres sans lumière
Grandissaient au bord du chemin
Et tout un horizon de chiens
Aboyait loin de la rivière Continuer la lecture de « « La Femme adultère » de Federico Garcia Lorca »