« Aude nue, poésie sans drap » par Segovellaune

Aude nue, poésie sans drap

Y laissant ma plume d’auteur
J’ai le coeur atteint d’une belle
Sang rouge, j’enseigne en couleur
Tous les desseins et les mots d’elle

Pousse-aux-rimes, c’est provocant
Ton corps maîtresse sans grillons
Tes escarpins en vers luisants
Sur poésie, tatouent « frissons »

Je pose tes pieds sur velours
Te voilà nue, Aude ou sans drap
Ce conte dit, c’est de l’amour
Puisqu’écrit en Alexandra

Quel est ton prénom et nombril ?
Donne l’émoi, lady en glaise
Car dans les règles de l’argile
C’est en sous-bois que je te fraise

Il vire au chaud, le temps d’extase
Sens ce bonheur, ma fleur de fruit
J’en perds les maux, ça me déphrase
À compte d’odeur, je publie

Segovellaune

12/01/2012

Sleeping beauty par Baptigrou

« FURIEUSEMENT » de Lucie Delarue-Mardrus

FURIEUSEMENT

Je veux te prendre, toi que je tiens haletante
Contre mes seins, les yeux de noirs de consentement ;
Je veux te posséder comme un amant,
Je veux te prendre jusqu’au cœur !…Je veux te prendre !…

Ah ! rouler ma nudité sur ta nudité,
Te fixer, te dévorer les yeux jusqu’à l’âme,
Te vouloir, te vouloir !… Et n’être qu’une femme
Sur le bord défendu de la félicité !…

Et m’assouvir d’une possession ingrate
Qui voudrait te combler, t’atteindre, t’éventrer,
Et qui n’est rien qu’un geste vain d’ongle fardé
Fouillant de loin ta chair profonde et délicate !…

Lucie Delarue-Mardrus

[singlepic id=46 w=320 h=240 float=center]

Kiss In (11) – 26Sep09, Paris (France) Par philippe leroyer

« Accords » de Max Alhau

Accords

Plaisir des sens
Plaisir des sens Par Belleingenue

Ton corps poème de la terre et de l’eau
écriture du désir jamais achevé
alors que la page se consume entre tes doigts.

Ton corps
s’il demeure
c’est dans la transparence
au plus clair du jour
avivant la soif des rivières.

Pays tant de fois abordé
terre si souvent ensemencée,
tel est ce corps
plage soyeuse
où la pluie
et le feu
se marient.

Continuer la lecture de « « Accords » de Max Alhau »