Poème d'Yves Broussard

Mon infini amour
ta robe aujourd’hui
m’est apparue de fête

Ce souffle qui te frôle
vient-il de moi
qui la rend transparente
à mon regard exigeant

ou bien de cet autre
entr’aperçu dans la pénombre
des souvenirs ?

Tu semblais bien lasse
quand je te pris
et te reconstituais
au plus fort de ta jeunesse

Te souviens-tu
de ce verre blanc
que nous avions brisé ?

pour le pire
et le meilleur

Yves Broussard

La Volupte est une consequence de l amour
La volupté est une conséquence de l’amour Par Stolen w-heels

« On me dit » de Victor Segalen

On me dit

On me dit : Vous ne devez pas l’épouser. Tous les présages sont d’accord, et néfastes : remarquez bien, dans son nom, l’EAU, jetée au sort, se remplace par le VENT.

Or, le vent renverse, c’est péremptoire. Ne prenez donc pas cette femme. Et puis il y a le commentaire : écoutez : « Il se heurte aux rochers. Il entre dans les ronces. Il se vêt de poil épineux… » et autres gloses qu’il vaut mieux ne pas tirer.

۩

Je réponds : Certes, ce sont là présages douteux. Mais ne donnons pas trop d’importance. Et puis, elle est veuve et tout cela regarde le premier mari.

Préparez la chaise pour les noces.

Victor Segalen

« Stèles Orientées »

On me dit Oui
Project 52 2012 #25: They said yes / Ils se sont dit oui. Par elPadawan