« Aimons-nous, aimable Sylvie » de Molière

Aimons-nous, aimable Sylvie

Aimons-nous, aimable Sylvie,
Unissons nos désirs et nos cœurs,
Nos soupirs, nos langueurs, nos ardeurs ;
Et passons notre vie
En des noeuds si remplis de douceurs :
C’est blesser la loi naturelle
De laisser passer des moments
Que l’on peut se rendre si charmants.
La saison du printemps paraît belle,
Et nos ans sont riants tous comme elle ;
Mais il faut y mêler la douceur des amours,
Et sans eux il n’est point de beaux jours.

Molière

Sensation, par artofdreaming sur Flickr


L'amour, selon Molière

« Il le faut avouer, l’amour est un grand maître ; Ce qu’on ne fut jamais, il vous enseigne à l’être. »

« Tout le plaisir de l’amour est dans le changement . »

Molière

Ti Amo : À mon ami
2 Parole 5 Lettere Par FotoRita [Allstar maniac]

Extrait de « Tartuffe » par Molière

Tartuffe

Tartuffe
Tartuffe Par marshillonline

L’amour qui nous attache aux beautés éternelles
N’étouffe pas en nous l’amour des temporelles ;
Nos sens facilement peuvent être charmés
Des ouvrages parfaits que le Ciel a formés.
Ses attraits réfléchis brillent dans vos pareilles ;
Mais il étale en vous ses plus rares merveilles :
Il a sur votre face épanché des beautés
Dont les yeux sont surpris, et les cœurs transportés,
Et je n’ai pu vous voir, parfaite créature,
Sans admirer en vous l’auteur de la nature,
Et d’une ardente amour sentir mon cœur atteint,
Au plus beau des portraits où lui-même il s’est peint.
Continuer la lecture de « Extrait de « Tartuffe » par Molière »

« Stances Galantes » – Molière

Stances Galantes

[singlepic id=132 w=320 h=240 float=right]Souffrez qu’Amour cette nuit vous réveille ;
Par mes soupirs laissez-vous enflammer ;
Vous dormez trop, adorable merveille,
Car c’est dormir que de ne point aimer.

Ne craignez rien ; dans l’amoureux empire
Le mal n’est pas si grand que l’on le fait
Et, lorsqu’on aime et que le cœur soupire,
Son propre mal souvent le satisfait.

Continuer la lecture de « « Stances Galantes » – Molière »