« J'estois prest d'encourir pour jamais quelque blasme » par Étienne de la Boétie

J’estois prest d’encourir pour jamais quelque blasme

Blâme
I blame Coco Par Valve Online Music Magazine // valve-magazine.net

J’estois prest d’encourir pour jamais quelque blasme,
De colere eschaufé, mon courage brusloit,
Ma fole voix au gré de ma fureur branloit,
Je despitois les Dieux, et encores Madame, Continuer la lecture de « « J'estois prest d'encourir pour jamais quelque blasme » par Étienne de la Boétie »

« C'est Amour, c'est Amour, c'est luy seul, je le sens » par Étienne de la Boétie

C’est Amour, c’est Amour, c’est luy seul, je le sens

Je n'avais qu'un seul mot à lui dire...
Je n’avais qu’un seul mot à lui dire… Par mkorchia

C’est Amour, c’est Amour, c’est luy seul, je le sens :
Mais le plus vif amour, la poison la plus forte
A qui onq pauvre coeur ait ouverte la porte.
Ce cruel n’a pas mis un de ses traictz perçans,

Mais arcq, traits et carquois, et luy tout, dans mes sens.
Encor un mois n’a pas que ma franchise est morte,
Que ce venin mortel dans mes veines je porte,
Et desjà j’ay perdu et le coeur et le sens. Continuer la lecture de « « C'est Amour, c'est Amour, c'est luy seul, je le sens » par Étienne de la Boétie »

« Amour, lors que premier ma franchise fut morte » par Étienne de la Boétie

Amour, lors que premier ma franchise fut morte

Claudine
claudine (summer 06) Par xmarksmyhands

Amour, lors que premier ma franchise fut morte,
Combien j’avois perdu encor je ne sçavoy,
Et ne m’advisoy pas, mal sage, que j’avoy
Espousé pour jamais une prison si forte.

Je pensoy me sauver de toy en quelque sorte,
Au fort m’esloignant d’elle ; et maintenant je voy
Que je ne gaigne rien à fuir devant toy,
Car ton traict en fuyant avecques moy j’emporte. Continuer la lecture de « « Amour, lors que premier ma franchise fut morte » par Étienne de la Boétie »