Prison | Pierre Seghers

Prison

Prison
Incandescence Portuaire par Marc DUPUY

Touche l’air et l’eau et le feu
Touche sa peau si tu la veux
Touche l’herbe la feuille l’aulne
Toute la terre fait l’aumône
Touche ses yeux, ses yeux ont fui
Toutes les Sorgues de la nuit
Les perdirent dans leurs méandres
Touche son cœur, son cœur est tendre
Et touche l’aile de l’oiseau
Il vole à grands coups de ciseaux
Si loin que tes mains ne l’atteignent
Et puis avant qu’elle s’éteigne
Touche la flamme, elle est fumée
Touche la neige, elle est buée
Touche le ciel, il est en toi
– O mon Amour – crie une voix
Une autre voix un nom murmure
Et la prison ferme ses murs

Pierre Seghers

« Le chemin de l'amour » de Sabine Sicaud

Le chemin de l’amour

Amour, mon cher Amour, je te sais près de moi
Avec ton beau visage.
Si tu changes de nom, d’accent, de cœur et d’âge,
Ton visage du moins ne me trompera pas.
Les yeux de ton visage, Amour, ont près de moi
La clarté patiente des étoiles.
De la nuit, de la mer, des îles sans escales,
Je ne crains rien si tu m’as reconnue.
Mon Amour, de bien loin, pour toi, je suis venue
Peut-être. Et nous irons Dieu sait où maintenant ?
Depuis quand cherchais-tu mon ombre évanouie ?
Quand t’avais-je perdu ? Dans quelle vie ?
Et qu’oserait le ciel contre nous maintenant ?

Sabine Sicaud

Chemin Amour
The Ocean Path Par Gilderic Photography