« Le coin du feu » de Jacques Delille

Le coin du feu

Feu
feu 1 par Chez Pitch

Suis-je seul ? je me plais encore au coin du feu.
De nourrir mon brasier mes mains se font un jeu ;
J’agace mes tisons ; mon adroit artifice
Reconstruit de mon feu le savant édifice.
J’éloigne, je rapproche, et du hêtre brûlant
Je corrige le feu trop rapide ou trop lent.
Chaque fois que j’ai pris mes pincettes fidèles,
Partent en pétillant des milliers d’étincelles :
J’aime à voir s’envoler leurs légers bataillons.
Que m’importent du Nord les fougueux tourbillons ?
La neige, les frimas qu’un froid piquant resserre,
En vain sifflent dans l’air, en vain battent la terre,
Quel plaisir, entouré d’un double paravent,
D’écouter la tempête et d’insulter au vent ! Continuer la lecture de « « Le coin du feu » de Jacques Delille »