« Étreinte » par Aelys Aalai

Étreinte

Je sens encore ta main posée sur mon visage
Tes doigts glissent sur ma peau dans une caresse sage
Je n’ai plus peur de rien ; tu es là et tu veilles
Je ne te connais pas mais ton cœur m’émerveille…

Ton souffle dans mon cou est un doux frémissement
J’aime comme tu respires, écoute mon contentement
Embrasse-moi encore de ta chaste douceur
Pour un instant seulement, oublions qu’il est l’heure… Continuer la lecture de « « Étreinte » par Aelys Aalai »