« Madame, ce matin je vous offre une fleur » de Siméon-Guillaume de la Roque

reflection of angry woman in mirror

Madame, ce matin je vous offre une fleur

Madame, ce matin je vous offre une fleur
Qui du sang de Narcis a pris son origine :
Pour vous y comparer Amour vous la destine,
Et vous vient consacrer son tige et sa couleur.

Vous semblez un Narcis de grâce et de rigueur,
Il avait comme vous l’apparence divine,
De sa vive beauté l’onde fut la ruine,
Et je crains qu’un miroir cause votre malheur ! Continuer la lecture de « « Madame, ce matin je vous offre une fleur » de Siméon-Guillaume de la Roque »

« Ces passions qu'eux seuls nomment encore amours » de Paul Verlaine

Jeune fille dessinant

Ces passions qu’eux seuls nomment encore amours

Ces passions qu’eux seuls nomment encore amours
Sont des amours aussi, tendres et furieuses,
Avec des particularités curieuses
Que n’ont pas les amours certes de tous les jours.

Même plus qu’elles et mieux qu’elles héroïques,
Elles se parent de splendeurs d’âme et de sang
Telles qu’au prix d’elles les amours dans le rang
Ne sont que Ris et Jeux ou besoins érotiques, Continuer la lecture de « « Ces passions qu'eux seuls nomment encore amours » de Paul Verlaine »