« Dimanches (III) » de Jules Laforgue

Dimanches (III) Je ne tiens que des mois, des journées et des heures…. Dès que je dis oui ! tout feint l’en-exil… Je cause de fidèles demeures, On me trouve bien subtil ; Oui ou non, est-il D’autres buts que les mois, les journées et les heures ?