« L’innommable » par Laurent H.

L’innommable

Rose abîme, entrée de l’enfer,
Couloir où rode Lucifer
Alcôve où couve le feu de chair
Bouche fermée, baiser sans air.

Mer des sanguines marées,
De noire pelouse parée.
Histoire que l’on n’ose narrer.
Bijoux qu’on ne peut égarer.

Fourreau de soie, tendre orifice,
Où je vins souvent, sacrifice,
De mes perles de vie, novice,
Payer la rançon de mon vice.

Doux fruit que l’on dit défendu,
Succulent abricot fendu
Au creux des hanches suspendu.
Mon été longtemps attendu.

Offre-toi et donne m’encore,
Dans cet intime corps accord,
Le plus ineffable des sorts :
L’instant qui abolit la mort.

Laurent H

Poète Amateur

 

Erotisme
Sans Titre, par
kmichiels

Laurent H. participe au Grand Prix Printemps 2016 organisé par Short Editions. Vous pouvez voir son poème érotique en compétition, et voter pour lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.