« Narcissa » de Paul Valéry

Narcissa

Narcisse

Mais je suis là qui vous contemple, MOI,
Ô double belle et deux fois charmeresse
Je vois la bouche et l’épaule caresse
Depuis la nuque où je dort je ne sais quoi.

Vous avez beau vous chérir l’une l’autre,
Vous mettre ensemble, et d’une double main
Le noir au cil, aux lèvres le carmin ;

Chaque Narcisse est plus mienne que vôtre,
Car d’un baiser qui n’en brûle pas deux
Je fais de vous la seule que je veux.

Paul Valéry

Corona & Coronilla

0 réponse sur “« Narcissa » de Paul Valéry”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.