« J'étais en liberté quand celle qui m'engage » de Siméon-Guillaume de la Roque

J’étais en liberté quand celle qui m’engage

Portrait de Diane
Diane Par localjoost

J’étais en liberté quand celle qui m’engage
Dessous un voile blanc me cachait ses beaux yeux,
Mais las ! c’était en vain, car l’épais d’un nuage
Ne le saurait cacher comme l’astre des cieux.

Puis opposant ma vue à ses rais gracieux,
Je la suivais partout sans prévoir mon dommage.
Je lui fis déplaisir d’être si curieux,
Elle de me blesser m’en fit bien davantage.

Je sais que son dessein n’était pas de me voir,
Pour son sujet aimé, réduit au désespoir,
Ni mon coeur de se rendre en son obéissance.

Bien qu’elle me cachât les traits de sa beauté,
Ce n’était, je le crois, rigueur ni cruauté,
Mais c’était du pays la coutume et l’usance.

Siméon-Guillaume de la Roque

Amours de Narsize

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.