« Parfois l’existence ravivait… » par Andrée Chedid

Parfois l’existence ravivait

Hélène et le Soleil
Hélène & le soleil Par Lucas Maystre

L’aiguillon du désir
ou bien l’enfouissait
Au creux des eaux stagnantes

Parfois elle rameutait
L’essor
D’autres fois elle piétinait
L’élan

Souvent l’existence patrouillait
Sur les chemins du vide
Ou bien se rachetait
Par l’embrasement du cœur

Andrée Chedid

Laisser un commentaire