« Trahison Fidèle » de Victor Segalen

Trahison Fidèle

Trahison Fidèle

Ne le dis pas. Car j’affirme alors, détourné de toi, chercher
ailleurs qu’en toi-même le répons révélé par toi. Et j’irai,
criant aux quatre espaces :

Tu m’as entendu, tu m’as connu, je ne puis pas vivre dans le
silence. Même auprès de cet autre que voici, c’est encore,

C’est pour toi seul que je joue.

Victor Segalen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.