« La Femme adultère » de Federico Garcia Lorca

La Femme adultère

A Lydia Cabrera y a su negrit

Le Langage des Fleurs
el llenguatge de les flors / El lenguaje de las flores / the flowers language par Par Jordi@photos

Je la pris près de la rivière
Car je la croyais sans mari
Tandis qu’elle était adultère
Ce fut la Saint-Jacques la nuit
Par rendez-vous et compromis
Quand s’éteignirent les lumières
Et s’allumèrent les cri-cri
Au coin des dernières enceintes
Je touchai ses seins endormis
Sa poitrine pour moi s’ouvrit
Comme des branches de jacinthes
Et dans mes oreilles l’empois
De ses jupes amidonnées
Crissait comme soie arrachée
Par douze couteaux à la fois
Les cimes d’arbres sans lumière
Grandissaient au bord du chemin
Et tout un horizon de chiens
Aboyait loin de la rivière Continuer la lecture de « « La Femme adultère » de Federico Garcia Lorca »

« À Quelqu'une » de Lucie Delarue-Mardrus

À Quelqu’une

[singlepic id=133 w=240 h=320 mode=web20 float=right]Si vous aimez encore une petite âme
Que vous avez eue en mains au temps passé,
Qui n’était alors qu’un embryon de femme
Mais dont le regard était déjà lassé,
Si vous aimez encore une petite âme,

Laissez-la quelquefois revenir encor
À vous, que charmaient ses yeux mélancoliques.
Vous vouliez, songeant déjà sa bonne mort,
La refaçonner dans vos doigts catholiques,
Laissez-la quelquefois revenir encor. Continuer la lecture de « « À Quelqu'une » de Lucie Delarue-Mardrus »

« Trahison Fidèle » de Victor Segalen

woman looking at sea while sitting on beach

Trahison Fidèle

Tu as écrit :  » Me voici, fidèle à l’écho de ta voix, taciturne,
inexprimé.  » Je sais ton âme tendue juste au gré des soies
chantantes de mon luth :

C’est pour toi seul que je joue.

Ecoute en abandon et le son et l’ombre du son dans la conque
de la mer où tout plonge. Ne dis pas qu’il se pourrait qu’un
jour tu entendisses moins délicatement ! Continuer la lecture de « « Trahison Fidèle » de Victor Segalen »

« Litanies féminines » de Lucie Delarue-Mardrus

Litanies féminines

Lesbiennes
Lesbian & Gay Pride (192) – 25Jun11, Paris (France) Par philippe leroyer

O Dame souveraine, O Vierge entre les vierges,
Pudique aux bras croisés chastement sur les seins,
Triomphante aux cheveux glorieusement ceints
Vers qui montent l’encens et le frisson des cierges !

Puisque tant, les doigts joints et les genoux ployants,
Viennent pleurer leur mal aux plis de votre robe,
Moi je ne serai pas qui raille et se dérobe,
Je lèverai vers vous mes regards incroyants,

Afin de vous prier, ô refuge des âmes,
O source ! aube ! vesprée et mystère des nuits,
– Pour que Dieu veille mieux le sexe dont je suis –
D’avoir des oraisons spéciales aux femmes. Continuer la lecture de « « Litanies féminines » de Lucie Delarue-Mardrus »

« Les promesses d'un visage » de Charles Baudelaire

« Les promesses d’un visage »

[singlepic id=124 w=240 h=320 mode=web20 float=right]J’aime, ô pâle beauté, tes sourcils surbaissés,
D’où semblent couler des ténèbres;
Tes yeux, quoique très noirs, m’inspirent des pensers
Qui ne sont pas du tout funèbres.

Tes yeux, qui sont d’accord avec tes noirs cheveux,
Avec ta crinière élastique,
Tes yeux, languissamment, me disent: «Si tu veux,
Amant de la muse plastique, Continuer la lecture de « « Les promesses d'un visage » de Charles Baudelaire »