« Érotisme de sons » par Sam

 Érotisme de sons

Délicate cambrure
Délicate cambrure, par Alpha du Centaure

Grâce aux amman na topés,
L’imaginaire peut créer
Des rictus très corporels
Qui sembleraient naturels
Si on savait oublier
Tous ces … hop… hop… si osé.

Un petit peu de pratiques ?
Ah… en relâchant le ventre.
Oui… en levant les épaules.
Ah ! Ah ! Ah ! En chat qui miaule.
Poumons gonflés quand l’air entre…
Ça y est ? Ça vient la technique ?

Maintenant un exercice ?
Agrandissez vos deux yeux
Lâcher un ah… en soufflant.
Un long oui… le prolongeant.
Hop ! Hop ! Autant que l’on veut.
On recommence l’exercice ?

Sur le même thème ça viendra.

Si vos visites au compteur
Passent dix unités par jour,
Et deux cent au premier mois,
Un bis de ma muse et moi,
Par mon crayon prendrait jour,
Peut-être pour votre bonheur.

Vous pouvez être de ceux-là,
En visitant le compteur,
Tant pis si c’est de la triche,
Le résultat sera riche,
Les deux cent auront leur heure,
Du bis ma muse m’y aidera.

Sam, poète amateur

Laisser un commentaire