« Enfants du désespoir » de Cypora Sebagh

Enfants du désespoir

Sourire
Sourire Par |JL62|

Enfants du désespoir, du Mali, du Soudan,
Enfants persécutées, compagnes de galère ;
Qui a le droit de mutiler vos corps d’enfants ?
Meurtries, martyrisées, vous n’avez qu’à vous taire !

A Bamako comme à Kaboul ou Dongola,
Nul ne vous voit, ils vous ont volé la lumière !
Ce monde est fou et muselé par des mollahs !
…La liberté n’a pas de nom, ni de frontières !

Pour tarir à jamais la source de vos pleurs,
Enfants de tous pays, enfants du bout du monde,
Redonner à vos cœurs un peut de leur candeur,
Aussi vrai que je vis et que la terre est ronde,

Au terme de la nuit, je partirai demain
Et je n’emporterai, unique et singulière,
Comme un oiseau blotti dans le creux de mes mains,
Que ma sincérité… Et mon amour de mère.

Cypora Sebagh

Laisser un commentaire