Gel d’amour | Abdelnahime Meghzili

Gel d’amour

[singlepic id=93 w=320 h=240 mode=web20 float=right]Puisque tu n’as pour moi que ce froid lien d’amitié
Et dans tes yeux s’est éteint le feu de mes Amours
Et dans ta main s’est fanée la fleur de mes jours
Que me reste t-il à flâner le cœur fendant en entier

Puisque ta viole ne rendra plus les échos du Luthier
Quand de son sang s’écoulent son chant de Troubadour
Sa plainte de Prométhée livré au vorace vautour
Son cri d’étourneau que la flèche arrache au noisetier

Puisque de ta lèvre s’est envolé l’enivrant baiser
Dans ton âme s’est tarie la mare aux tendresses
Quoi de royal à nous unir encor Belle Princesse

Puisque ces Lys ne sentent plus ce parfum D’Elysée
Garde pour toi ces Merveilles filées en diamant
Il m’en reste ce cœur qui se meurt en t’aimant

Abdelnahime Meghzili
Poète amateur

Crédits Photo : Ma Femme, Mon Chat, Mon Coeur… par Par Iza & Audrey Love !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.