« À ce Printemps perdu » d'Élodie Santos

À ce Printemps perdu

À ce Printemps perdu
où nous nous sommes aimés
au bord de la rivière
un jour du mois de Mai

À ce Printemps perdu
où l’on sent le bonheur
quitter cette espérance
qu’on laisse et ne voit plus

À ce Printemps perdu
et à la renaissance
d’une passion si belle
Vie qui n’existe plus

À ce Printemps perdu
et aux charmants oiseaux
et à ces chants d’idylles
belles, mises à nu

À ce Printemps perdu
Comme un beau violon
aux cordes abimées
Qu’on n’entendra plus jamais

À ce Printemps perdu
et à ces vieilles pierres
un jour au coeur des vignes
qui ne seront plus là.

Élodie Santos

À ce printemps perdu
Printemps Par dalbera

4 réponses sur “« À ce Printemps perdu » d'Élodie Santos”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.