« cHARMe MeNt? » de Catherine Jung

cHARMe MeNt?

Tu as le charme de ces gens
Qui ne savent pas qu’ils sont charmants
Et ça les rend, et ça les rend
Bien plus charmants que bien des gens
Tu as de ce charme discret
Qu’on passe facilement à côté
Oui, le genre de charme muet
Qu’on peut aisément ignorer
Tu as ce charme désarmant
Car il arrive en surprenant
On ne le voit pas débarquer
Il tombe du ciel sans s’présenter
Tu as le charme de ces gens
Qui ne savent pas qu’ils sont charmants
Et ça te rend si désarmant
Parce que ça vient en surprenant
Tu as le charme de ces gens
Qu’on n’pense pas voir dev’nir charmants
Et doucement, insidieusement,
Le p’tit caillou s’change en diamant
Tu as le charme de ces gens
Qu’on n’se voit pas trouver charmant
Et n’en sont que plus désarmants
Qu’ils le deviennent étonnamment!
Le charme discret, non, pas flagrant
Qui se révèle insidieusement
Le charme discret qui timidement
Se dévoile sans qu’on sache comment
Comme le genre de charme martien
Qu’on ne sait pas trop d’où il vient
Oui le genre de charme si certain
Qu’on ne trouve plus à quoi il tient
Mais tu as le charme de ces gens
Qui ne savent pas qu’ils sont charmants
Et ça te rend bien plus charmant
Que bien des gens, que bien des gens…

Catherine Jung
Poème en licence creative commons

[singlepic id=60 w=240 h=320 mode=web20 float=center]

Pamela Machado par Pamela Machado

Laisser un commentaire