« En ce jour de Saint Valentin » de Jean-Marc SUPPERAMANIYEN

En ce jour de Saint Valentin

En ce jour de Saint Valentin
Les coeurs agités d’amour frivole
Cherchent à offrir vaines babioles
De toque, de luxe, de florentin.

Toutes ces âmes ravies d’objets
Futiles, ont en leur coeur un prix
Si vain de l’amour. Quel mépris
De commercer si beau sujet !

Bel amour, ils t’ont dépouillé,
Brûlé les ailes, et de ton coeur
Un pur pourpre comme couleur
Ils t’ont laissé, sans le sacré.

Ma Bien Aimée, t’offrir des fleurs :
Pensées, Jasmins, vite dépérir…
En moi, s’envole un tel désir
Car du temps, l’amour n’en pleure.

De vains objets, il s’en passe.
Eternel serait son parfum
Jusqu’à la tombe du défunt
Jamais amour ne se lasse.

Bien Aimée, en ce jour de joie,
Je t’offre le plus cher présent
Qu’un homme ne peut vivre san s:
Partage cet amour avec moi.

Jean-Marc SUPPERAMANIYEN

Sourire
Sourire

Laisser un commentaire