« Sables Mouvants » – Jacques Prévert

Sables Mouvants

Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s’est retirée
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s’est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.

Jacques Prévert
« Paroles »

[singlepic id=32 w=320 h=240 mode=web20 float=center]

Rush (II) Par BURИBLUE (Toby Keller)

0 réponse sur “« Sables Mouvants » – Jacques Prévert”

  1. Jacques Prévert, l’un de ms auteurs préférés depuis des lustres !!! et je découvre ENCORE un texte que je ne connaissais pas ^^ Pourtant ce volume là je l’ai lu … donc j’ai du zapper ou oublier, alors grands mercis pour ces quelques lignes 😉 J’ai découvert ton site, et toutes ces poésies via les images de ‘ pinterest’ et j’en suis plus que bien content, par contre lorsque tu ‘notes’  » Amateur marseillais de Gastronomie, un brin poétique, et passionné de nouvelles technologies & SEO !  » ce sont de bien bonnes choses et j’aimerais donc bien établir un réel partenariat entre ce blog et l’un des miens, par exemple : http://longuetraine.fr/ … Si cela t’intéresse = me contacter pour voir ce que l’on pourrait mettre en place…
    @mitiés
    bg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.