« Bestiaire » de Pierre Louÿs

« Bestiaire » de Pierre Louÿs

Bestiaire

I


Je n’aime pas à voir la princesse autrichienne
Qui fait raidir le vit de son grand lévrier,
Puis se courbe sous lui pour lui servir de chienne
Avant que l’empereur songe à la marier.

*

Je n’aime pas qu’Alice en rut lève son linge
Montre son clitoris dardé, rouge et durci,
Long comme un vit de chien, droit comme un vit de singe,
Et soupire : « Ah ! ma gousse ! un coup de langue ici ! »

*

Je n’aime pas à voir qu’une fille de ferme
Fourre un vit de cheval au con d’une jument
Et racle avec la main tout le surplus du sperme
Pour se lécher la patte au soleil, goulûment. (suite…)

Pierre Louÿs : Extraits sur le thème Parures

Pierre Louÿs : Extraits sur le thème Parures

Extraits sur le thème Parures

I


Je n’aime pas à voir la nouvelle tenue
De la jeune lady qui vient au bal masqué
Une cuisse en culotte et l’autre toute nue
Jusqu’au milieu du con, Madame, c’est risqué.

*

Je n’aime pas à voir l’indolente Charlotte
Qui passe en travesti dans un bal familier,
Disant qu’elle a percé le fond de sa culotte
Pour se faire enculer sans se déshabiller. (suite…)

« Sonnet du trou du cul » par Albert Mérat, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

« Sonnet du trou du cul » par Albert Mérat, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

L’Idole

Sonnet du trou du cul

Obscur et froncé comme un œillet violet
Il respire, humblement tapi parmi la mousse
Humide encor d’amour qui suit la fuite douce
Des Fesses blanches jusqu’au cœur de son ourlet. (suite…)

« Lady K*** » de Gilbert Lely

« Lady K*** » de Gilbert Lely

Lady K***

Trois libertins, dotés de verges scandaleuses,
Crachent leur foutre chaud dans tes fesses houleuses.
Ta bouche les ravive : elle aiguise leurs dards,
Et les fait se dresser comme des étendards. (suite…)

« Chant Quatrième » de Gabriel Seinac de Meilhan

« Chant Quatrième » de Gabriel Seinac de Meilhan

Chant Quatrième

Extrait

Dans nos ébats elle se montre active,
Forge cent tours, s’agite du Croupion,
Me fait goûter tous les plaisirs du Con.
Sur mon Coccyx apuyant ses deux jambes,
Etroitement sur son sein me pressant,
Tirant parti d’attitudes ingambes (1) (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :