« Ô les cheminées » de Nelly Sachs

« Ô les cheminées » de Nelly Sachs

Ô les cheminées

Ô les cheminées
Sur les demeures de la mort si bien imaginées,
Quand le corps d’Israël monta dissous en fumée au travers de la fumée –
Comme une étoile qui devint noire
Le reçut le ramoneur
À moins que ce fût comme un rayon de soleil ? (suite…)

« Papillon » de Nelly Sachs

« Papillon » de Nelly Sachs

Papillon

Qu’il est beau l’autre monde
en ta poussière peint.
A travers le noyau incendié de la terre,
à travers son écorce de pierre
tu fus tendu,
fil des adieux dans la mesure du temps qui coule. (suite…)

« Dans cet améthyste » de Nelly Sachs

« Dans cet améthyste » de Nelly Sachs

Dans cet améthyste

Dans cet améthyste
repose la nuit en ses âges (suite…)

« Crépuscule » de Victor Hugo

« Crépuscule » de Victor Hugo

Crépuscule

L’étang mystérieux, suaire aux blanches moires,
Frisonne; au fond du bois la clairière apparaît ;
Les arbres sont profonds et les branches sont noires ;
Avez-vous vu Vénus à travers la forêt ?

Avez-vous vu Vénus au sommet des collines ?
Vous qui passez dans l’ombre, êtes-vous des amants ?
Les sentiers bruns sont pleins de blanches mousselines ;
L’herbe s’éveille et parle aux sépulcres dormants. (suite…)

« Divin Ronsard, après que la douleur » de Flaminio de Birague

« Divin Ronsard, après que la douleur » de Flaminio de Birague

Divin Ronsard, après que la douleur

Divin Ronsard, après que la douleur
M’aura couché sous une froide lame,
Et que l’Amour, sans barque ni sans rame,
M’aura fait voir le monde sans couleur,
(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :