« Loyre fameux, qui ta petite Source » de Joachim du Bellay

« Loyre fameux, qui ta petite Source » de Joachim du Bellay

« Loyre fameux, qui ta petite Source »

Loyre fameux, qui ta petite Source
Enfles de maintz gros fleuves, et Ruysseaux,
Et qui de loing coules tes cleres Eaux
En l’Ocean d’une assez lente Course. (suite…)

« La Complaînte du désespéré » de Joachim du Bellay

« La Complaînte du désespéré » de Joachim du Bellay

La Complaînte du désespéré

Qui prêtera la parole
A la douleur qui m’affole ?
Qui donnera les accents
A la plainte qui me guide :
Et qui lâchera la bride
A la fureur que je sens ?

Qui baillera double force
A mon âme, qui s’efforce
De soupirer mes douleurs ? 
Et qui fera sur ma face
D’une larmoyante trace
Couler deux ruisseaux de pleurs ?… (suite…)

« Sur un chapelet de roses du Bembe » de Joachim du Bellay

« Sur un chapelet de roses du Bembe » de Joachim du Bellay

Sur un chapelet de roses du Bembe

Tu m’as fait un chapeau de roses
Qui semblent tes deux lèvres closes,
Et de lis fraîchement cueillis
Qui semblent tes beaux doigts polis,
Les liant d’un fil d’or ensemble,
Qui à tes blonds cheveux ressemble. (suite…)

« De votre Dianet… » de Joachim du Bellay

« De votre Dianet… » de Joachim du Bellay

De votre Dianet…

Diane

Diane par Joost van Velzen

De votre Dianet (de votre nom j’appelle
Votre maison d’Anet) la belle architecture,
Les marbres animés, la vivante peinture,
Qui la font estimer des maisons la plus belle : (suite…)

« Muse, qui autrefois chantas la verte Olive » de Joachim du Bellay

« Muse, qui autrefois chantas la verte Olive » de Joachim du Bellay

Muse, qui autrefois chantas la verte Olive

Muse, qui autrefois chantas la verte Olive,
Empenne tes deux flancs d’une plume nouvelle,
Et te guidant au ciel avecques plus haute aile,
Vole où est d’Apollon la belle plante vive.

Laisse, mon cher souci, la paternelle rive,
Et portant dsormais une charge plus belle,
Adore ce haut nom dont la gloire immortelle
De notre pôle arctique à l’autre pôle arrive. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :