« Ballet de madame, de petites nymphes qui mènent l'amour prisonnier. Au roi » de François de Malherbe

Ballet de madame, de petites nymphes qui mènent l’amour prisonnier. Au roi

Dame Helen Mirren
Dame Helen Mirren Par Sougata Ghosh

A la fin tant d’amants dont les âmes blessées
Languissent nuit et jour,
Verront sur leur auteur leurs peines renversées,
Et seront consolés aux dépens de l’Amour.

Ce public ennemi, cette peste du monde,
Que l’erreur des humains
Fait le maître absolu de la terre et de l’onde,
Se treuve à la merci de nos petites mains.

Nous le vous amenons dépouillé de ses armes
O roi, l’astre des rois,
Quittez votre bonté, moquez-vous de ses larmes,
Et lui faites sentir la rigueur de vos lois. Continuer la lecture de « « Ballet de madame, de petites nymphes qui mènent l'amour prisonnier. Au roi » de François de Malherbe »

« La Forêt de Tristesse » de Jacques Milet

Tristesse de la forêt

La Forêt de Tristesse

C’est icy la forest d’ennuy,
Ou arbre nesung1 fruict ne porte
Et n’y peut vivre en paix nulluy,
Tout est layt et de fausse sorte.
Tout ainsi qu’elle se comporte,
Melancolie en est la dame,
Et n’est creature si forte
Qui contre elle droit y reclame.

Elle se tient icy bien pres
En ung chastel moult orgueilleux,
Et le voit on tantost après
Que l’on sault des pas2 perilleux :
Il a nom Melancolieux
Par son droit nom ainsi qu’on dit,
Et siet sur ung roch merveilleux
En pays desert et maudit
Continuer la lecture de « « La Forêt de Tristesse » de Jacques Milet »

« Art d'aimer » par André Chénier

Art d’aimer

Fragment VIII

Printemps au Japon
Printemps du Japon – Aix en provence – 2012-05-05- P1390039 Par styeb

Qu’il est doux, au retour de la froide saison,
Jusqu’au printemps nouveau regagnant la maison,
De la voir devant vous accourir au passage,
Ses cheveux en désordre épars sur son visage !
Son oreille de loin a reconnu vos pas :
Elle vole, et s’écrie, et tombe dans vos bras ;
Et sur vous appuyée et respirant à peine,
À son foyer secret loin des yeux vous entraîne.
Là, mille questions qui vous coupent la voix,
Doux reproches, baisers, se pressent à la fois.  Continuer la lecture de « « Art d'aimer » par André Chénier »

« Passion pour un amour impossible » par Isablle Fraselle

Passion pour un amour impossible

Ma Seule amour
Lov2twa Par celynek

Quel ne fut pas mon désir d’enfuir cette envie
Et quel ne fut pas mon chagrin devant l’oubli
Tout dans notre amour a disparu aujourd’hui
Ma belle vie s’est retrouvée anéantie

Depuis que tu as quitté mon coeur en péril
J’évite toutes les occasions difficiles
Et je rêve d’un nouveau monde moins hostile
Je me sens si fragile, toute seule en exil Continuer la lecture de « « Passion pour un amour impossible » par Isablle Fraselle »

« Puisqu'il le faut » par Paul Éluard

Puisqu’il le faut

slεεp oƒ thε paranoıa-crıtıcıst rhızomε . .
slεεp oƒ thε paranoıa-crıtıcıst rhızomε . . Par jef safi

Dans le lit plein ton corps se simplifie
Sexe liquide univers de liqueur
Liant des flots qui sont autant de corps
Entiers complets de la nuque aux talons
Grappe sans peau grappe-mère en travail
Grappe servile et luisante de sang
Entre les seins les cuisses et les fesses
Régentant l’ombre et creusant la chaleur
Lèvre étendue à l’horizon du lit
Sans une éponge pour happer la nuit
Et sans sommeil pour imiter la mort.

Frapper la femme monstre de sagesse
Captiver l’homme à force de patience
Doucer la femme pour éteindre l’homme
Tout contrefaire afin de tout réduire
Autant rêver d’être seul et aveugle.

Je n’ai de cœur qu’en mon front douloureux. Continuer la lecture de « « Puisqu'il le faut » par Paul Éluard »