« Présent Indicatif » par Dentelle, poète amateur

Présent Indicatif

Poème érotique

Les messages avaient fusé tout au long de la journée.
Elle n’aurait su dire pourquoi mais elle avait eu un déclic.
Peut-être qu’il avait su la toucher là où cela faisait encore mal.
Peut-être que c’était vrai qu’il la trouvait belle et que les compliments qu’il lui dédicaçait régulièrement étaient sincères.

Personne n’est l’égal de personne.
Ce qui voulait finalement dire qu’il ne faut pas rester sur les traces du passé mais bien créer les empreintes du présent.

Depuis le début de la soirée les pensées de P. vagabondaient.  De temps à autre, au fil des heures qui passaient,  s’accrochait en elle une sensation au creux du ventre.
Une envie.
Elle se souvenait en avoir eu mais c’était vraiment dans un passé tellement enfoui qu’elle n’avait plus su mettre le bon mot sur cette sensation.
Et cette fois, le déclic était là et ce mot « Envie » s’ancrait au plus profond de sa chair.
En fin de journée, elle s’était faufilée dans la salle de bain, histoire de se détendre en solitude.
Elle avait brièvement passé les doigts dans son entrejambe.
Juste une sensation de chaleur humide.
Ce n’était pas ce plaisir qui lui manquait.
C’était Lui.
Et le corps qu’elle avait pu découvrir très récemment mais beaucoup trop brièvement.
Elle n’avait plus que cette idée obsédante de se retrouver dans ses bras, de sentir ses lèvres s’enliser dans les siennes.
Elle tenta de se remémorer la douce odeur qu’il avait laissée sur sa peau lors de leur dernière étreinte.
Avec déception elle ne put.
Elle sourit et se dit : « De toute façon, nous avons toute la vie devant nous pour savourer ce qui nous est offert ».
Mais elle se dit…. Pourvu que les heures qui les séparent s’égrènent vite…

Dentelle

Poètesse amatrice

Jambe Sexy
Courbe droite par Just Marti

Laisser un commentaire