« À la mémoire de Zulma vierge folle hors barrière et d'un Louis » de Tristan Corbière

À la mémoire de Zulma vierge folle hors barrière et d’un Louis

Elle était riche de vingt ans,
Moi j’étais jeune de vingt francs,
Et nous fîmes bourse commune,
Placée, à fond-perdu, dans une
Infidèle nuit de printemps… Continuer la lecture de « « À la mémoire de Zulma vierge folle hors barrière et d'un Louis » de Tristan Corbière »