« Garde-moi à jamais » par Isabelle Martinez-Lopez

Garde-moi à jamais

Garde-moi à jamais
Garde moi dans ta poche Par desordenada

Chaque soir tu flânais contemplant les lilas,
Et moi, comme chaque soir, je te dévisageais,
Mon doux cœur s’emballant à chacun de tes pas
Dansait dans ma poitrine et sans bruit réclamait :
« Bel étranger, venez me donner un baiser. » Continuer la lecture de « « Garde-moi à jamais » par Isabelle Martinez-Lopez »

« Amour immaculé » par Émile Nelligan

Amour immaculé

Portrait au soleil couchant
Sunset Portrait (Reese at age 14) Par Pink Sherbet Photography

Je sais en une église un vitrail merveilleux
Où quelque artiste illustre, inspiré des archanges,
A peint d’une façon mystique, en robe à franges,
Le front nimbé d’un astre, une Sainte aux yeux bleus.

Le soir, l’esprit hanté de rêves nébuleux
Et du céleste écho de récitals étranges,
Je m’en viens la prier sous les lueurs oranges
De la lune qui luit entre ses blonds cheveux. Continuer la lecture de « « Amour immaculé » par Émile Nelligan »

« Entre l'aisselle… » par Abravanel

Entre l’aisselle…

Dépistage du cancer du sein
Octobre: Le Mois Du Cancer Du Sein / October – National Breast Cancer Awareness Month Par ~Alia~

Entre l’aisselle et le sein
Se creuse un pli d’une finesse
Si doux qu’il est cruel
De n’en garder qu’un trait

Là où ma joue fait son nid
Je me souviens de toi
Si caressante que la peau
Réchauffait la distance

Abravanel, Poète Amateur

« Parfois l’existence ravivait… » par Andrée Chedid

Parfois l’existence ravivait

Hélène et le Soleil
Hélène & le soleil Par Lucas Maystre

L’aiguillon du désir
ou bien l’enfouissait
Au creux des eaux stagnantes

Parfois elle rameutait
L’essor
D’autres fois elle piétinait
L’élan

Souvent l’existence patrouillait
Sur les chemins du vide
Ou bien se rachetait
Par l’embrasement du cœur

Andrée Chedid

« L’écorce et le Destin » par Andrée Chedid

« L’écorce et le Destin »

Lisa (Noir et Blanc)
Lisa Par Ilja

Par nos yeux
Par notre seule bouche
Par nos deux mains
Et par l’unique cœur

Au nom de cette naissance
Qui nous convie
Au nom de cette mort
Qui nous contraint
Au nom du premier cri
Et du dernier déclin

Par ce bref passage
Dans les couloirs du temps
Par l’obscur qui nous mine
Par ce feu qui nous anime

Nous sommes tous
Du même cortège
Séparés par l’écorce
Soumis aux mêmes pièges
Reliés par le destin.

Andrée Chedid

Rythmes

« Aurore » de Paul Valéry

Aurore.

À Paul Poujaud.

[singlepic id=141 w=240 h=320 mode=web20 float=right]La confusion morose
Qui me servait de sommeil,
Se dissipe dès la rose
Apparence du soleil.
Dans mon âme je m’avance,
Tout ailé de confiance:
C’est la première oraison !
À peine sorti des sables,
Je fais des pas admirables
Dans les pas de ma raison.

Salut! encore endormies
À vos sourires jumeaux,
Similitudes amies
Qui brillez parmi les mots !
Au vacarme des abeilles
Je vous aurai par corbeilles,
Et sur l’échelon tremblant
De mon échelle dorée,
Ma prudence évaporée
Déjà pose son pied blanc. Continuer la lecture de « « Aurore » de Paul Valéry »